Vivre le choc culturel en Norvège

Le printemps a enfin débarqué à Halden, les températures remontent et le soleil est bien présent. Hier, je discutais avec Léa et on se remémorait les derniers mois. Prendre conscience des différentes phases par lesquelles je suis passée m’a permis de mettre un nom sur ce phénomène : connais-tu le choc culturel ?

Qu’est-ce que c’est  le choc culturel?

1. La lune de miel

Comme son nom l’indique, tu auras peut être l’impression de vivre le meilleur moment de ta vie, tout est beau et nouveau. Pendant ces premiers jours que tu va rencontrer énormément de personnes, découvrir de nouveaux endroits et une nouvelle culture. Tu seras surement très enthousiaste face à cette nouvelle vie. Pour moi cette phase n’a duré que quelques jours, la brume et le froid d’Halden m’ont vite faite redescendre de mon petit nuage.

2. Le choc

Tu connais sûrement la sensation du dimanche soir où tu fais le bilan de la semaine passée et que la solitude s’installe. Le choc culturel m’est apparu de la sorte : une sensation de solitude intense quand je me suis rendu compte que tout était différent par rapport “à la maison”. C’est à ce moment qu’on a envie de rentrer chez soi, mais il ne faut pas céder, le meilleur est à venir !

3. L’acculturation

Tout est différent et tout restera différent, il faut l’accepter pour s’adapter. Alors non ça ne veut pas dire qu’il faut manger le dîner à 16 heures et manger des tacos tous les vendredis mais il faut que tu trouves ton équilibre entre ce que tu ne peux pas changer dans ta culture et ce qui ne changera pas en Norvège.

4. La stabilité

Cette étape est l’aboutissement d’un long  processus, je suis en plein dedans et je me sens si bien. C’est à ce moment que tu te rends compte de tout le chemin que tu as fait et où tu commences vraiment à profiter !

Comment reconnaître le choc culturel?

Chacun vit le choc culturel à sa façon mais comme j’en ai parlé précédemment il est souvent accompagné d’un sentiment de solitude, de frustration, d’ennui ou d’irritabilité. Attention le choc culturel peut impacter ton mode de vie avec des troubles du sommeil et de l’appétit.

Comment surmonter le choc culturel?

Pas de recette miracle, je suis désolée, personnellement je me suis informée sur la culture norvégienne, les coutumes et habitudes des norvégiens pour comprendre. L’important est de ne pas porter de jugement de valeur à cette nouvelle culture et d’éviter les stéréotypes. Aussi si tu te sens seul alors organise quelque chose, une promenade, un bowling ou une soirée film. N’oublie pas que tu n’es pas seul, il y a de nombreux étudiants Érasmus et ils vivent la même chose que toi.

Ce qu’il faut retenir

Vit chaque jour comme une aventure, sois curieux, profite de chaque instant !

Ici le printemps est enfin arrivé, les oiseaux chantent et les jours rallongent. Le soleil me remplit d’énergie, alors ce weekend je prends du temps pour moi. Au programme faire des crêpes, se promener, passer du temps entre amis et faire la fête !

Bon weekend,

Lhéna